Accueil » Organisation obsèques » Mise en bière du défunt

La mise en bière avant la séparation définitive


La mise en bière, également appelée mise en cercueil, consiste à soulever et à déposer avec soin le corps du défunt dans sa « bière », c’est-à-dire son cercueil, préalablement choisi par les proches.

Elle est obligatoire sur tout le territoire national. En effet, la législation française n’autorise pas d’effectuer une opération de crémation ou d’enterrement pour laquelle le défunt ne serait enveloppé que d’un linceul ou d’un drap mortuaire.

Le Code Général des Collectivités Territoriales précise par ailleurs que le cercueil doit répondre aux exigences requises par la réglementation en vigueur et doit être équipé d’une cuvette étanche biodégradable.

Mise en cercueil du corps au Pôle funéraire public de Lyon

Comment se déroule une mise en bière ?


La mise en bière est effectuée par au moins deux agents funéraires de nos pompes funèbres, sans la présence de la famille, sur le lieu de visite du défunt (maison funéraire, domicile ou morgue hospitalière, ehpad, clinique). Une attention particulière est portée à la position de la tête et des mains, afin que la présentation du défunt respecte ses souhaits et/ou ceux de ses proches. Des objets personnels ou des lettres peuvent éventuellement y être placés, ainsi qu’un dessus de capiton drapé des pieds jusqu’à la poitrine.

C’est le dernier moment où l’être cher est visible. Les porteurs du Pôle Funéraire Public accordent un temps de recueillement, pendant lequel des rituels d’adieu peuvent être accomplis par les proches. Ils annoncent ensuite la fermeture définitive du cercueil, c’est l’« adieu au visage » qui marque la séparation physique avec la personne défunte.
La mise en bière est suivie par la levée de corps où le cercueil est emmené vers le corbillard, jusqu’au lieu de cérémonie des obsèques : salles de cérémonie omni-culte des Chambres Funéraires de Lyon, Villeurbanne ou Corbas, du Crématorium de Lyon Guillotière dans le 8e arrondissement, lieu de culte ou cimetière.

Pour avoir l’assurance que le cercueil ne soit pas ouvert pendant les funérailles, un fonctionnaire de police procède à la pose de scellés sur le lieu de mise en bière. Cette opération est obligatoire pour toute crémation et en cas de transport hors de la commune en vue d’une inhumation. L’état des cachets de cire ou des pastilles adhésives apposés sur le cercueil seront ensuite vérifiés sur le lieu d’inhumation ou de crémation.

Retour haut de page