"Être accompagnés pour faire son "

Vivre son deuil

La fédération européenne « Vivre son deuil » possède différentes antennes en France qui proposent des activités différentes : atelier, ligne d’écoute, groupe de paroles, café deuil etc. 

Pôle Funéraire Public - Logo Vivre son deuil

Jonathan Pierres Vivantes

L’association Nationale Jonathan Pierres Vivantes (ANJPV) est un mouvement familial d’entraide de parents en deuil d’un ou plusieurs enfants. Ouverte à tous, dans le respect des opinions et des croyances. L’Association est agréé par l’Union Nationale des Associations Familiales.

Pôle Funéraire Public - Jonathan Pierres Vivantes
  • 01 42 96 36 51
  • 61 rue de la Verrerie 75004 Paris
  • jonathanpierresvivantes@orange.fr
  • www.anjpv.org

L'enfant sans nom - Parents endeuillés

Son action :

  • Le soutien des parents dont le bébé est mort pendant la grossesse ou autour de l’accouchement (deuil périnatal).
  • Sensibiliser l’opinion publique au deuil périnatal et faire changer la loi régissant l’inscription à l’état civil des enfants nés morts avant 6 mois de grossesse.
  • Proposer un espace d’expression et de témoignages de la souffrance face à la mort d’un bébé, pour briser le silence d’un tabou.
  • Proposer un soutien aux parents qui attendent un bébé après un deuil périnatal.
Pôle Funéraire Public - Logo l'Enfant sans nom

Elisabeth Kübler-Ross France

L’association Elisabeth Kübler-Ross, apolitique et non confessionnelle, œuvre depuis plus depuis plus de 20 ans afin d’informer, former et soutenir toute personne confrontée à une situation de rupture, de mort ou de deuil. Une quarantaine de bénévoles s’impliquent au sein de quatre antennes: Paris, Rhône, Orne, Indre.

Pôle Funéraire Public - Logo Elisabeth Kübler Ross
Fermer le menu

Le défunt est à l’Institut médico-légal

Dans le cadre d’un décès avec un obstacle médico-légal,  la police fait transférer le corps à l’Institut Médico-Légal (IML) pour faire procéder à une autopsie. En parallèle, la famille doit mandater une entreprise de pompes funèbres, laquelle fera le nécessaire auprès du Tribunal de Grande Instance pour obtenir le permis d’inhumer, document officiel qui permettra, l’examen fini, de transporter le défunt vers la chambre funéraire choisie par la famille pour pouvoir se recueillir auprès de lui.